📖
Lire ce que les anciens participants de TLS ont a dire sur leur expérience

Mon expérience de la vie à l’école de langue m’a beaucoup apportée en tant que personne, mais j’ai surtout appris à vivre avec de nombreuses personnes et cultures. Ce que j’ai le plus apprécié de cette période, ce sont les retraites et les expériences partagées au niveau de la foi. Le service m’a aidé à découvrir tous les dons que j’avais et que je ne soupçonnais même pas. Je peux donc dire qu’il y a eu des moments difficiles parce que tout change, mais les moments positifs l’emportent. C’est pourquoi je continue à vivre avec la Communauté à Tigery pour 6 mois.

Lidia, espagnole

Ces deux mois et demi ont été riches pour moi en rire, en prière, en joie, en apprentissage d’aimer mes frères et sœurs tels qu’ils sont, en apprentissage de moi-même et en apprentissage de français sous toutes les formes possibles. C’était une période d’amitiés avec Dieu et avec mes frères et sœurs, qui est beaucoup plus que simplement apprendre la langue française.

Hunor, Hongrie

Je m’appelle Flóra, je viens de Hongrie. Après avoir terminé mes études, j’ai voulu passer un an en France, au service de la Communauté du Chemin Neuf, pour réfléchir à la suite. Comme je ne parlais pas français, la communauté m’a proposé de commencer par l’école de langues de Tigery. J’avais peur, parce qu’au lycée, c’était toujours stressant de parler une langue étrangère. Quand j’ai commencé, je n’avais qu’un seul désir : prier plus que je ne le fais dans ma vie quotidienne rapide et découvrir qui est Dieu. À part cela, je ne pensais pas que l’école de langue ajouterait quoi que ce soit à ma vie… Mais quand je suis arrivée, je me suis intégrée à la communauté et Dieu a commencé à me transformer – non seulement en apprenant ensemble, mais aussi par le service, la prière communautaire, les jeux, les partages dans les fraternités. Dans ces nouvelles situations, j’ai appris à mieux me connaître. Et cela n’a pas été facile. J’ai été confrontée à mes faiblesses, mais aussi au fait que pour Dieu, elles ne sont pas un obstacle. Il veut tout de moi, de ce que je suis, il connaît mes désirs inavoués et s’occupe de ceux dont je ne suis pas pleinement consciente. Et il m’appelle à plus que cela. Il m’a accompagnée tout au long de ce semestre avec une promesse – une promesse de vie avec Lui : « Ne crains pas, car je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi. Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi ; quand tu traverseras les fleuves, ils ne t’emporteront pas. Quand tu marcheras dans le feu, tu ne seras pas brûlé, les flammes ne t’embraseront pas. Quand tu marcheras dans le feu, tu ne seras pas brûlé, les flammes ne t’embraseront pas. Car je suis le Seigneur ton Dieu, le Saint d’Israël, ton Sauveur » (Is 43, 1-3).